Ce qui change au 1er janvier 2018

Le SMIC

À partir du 1er janvier 2018, le plafond de la Sécurité sociale est revalorisé de 1,28 % par rapport au plafond 2017.

Il est donc porté à :

  • 39 732 € en valeur annuelle (contre 39 228 € en 2017) ;

  • 3 311 € en valeur mensuelle (contre 3 269 € en 2017) ;

  • 182 € en valeur journalière (contre 180 € en 2017) ;

  • 25 €en valeur horaire.

 

Réévalué chaque année en fonction de l'évolution des salaires, ce plafond est utilisé pour le calcul de certaines cotisations sociales et prestations de la Sécurité sociale ainsi que du montant du remboursement des frais de santé de certaines mutuelles.

 

 

 

Les bulletins de paie

Généralisation du bulletin de paie simplifié à tous les entreprises. Obligatoire depuis un an , pour les entreprises d'au moins 300 salariés.

 

 

Le régime des indépendants

Les indépendants verront leur régime social progressivement intégré au régime général et bénéficieront de deux baisse de cotisation (-2.5 points sur les cotisations famille, et exonération accrue des cotisations d'assurance maladie et maternité).

 

 

Le prix de l'essence

 

Les Prix à la pompe augmentent de 7.6 centimes par litres pour le gazoil et 3.84 centimes pour l'essence.

 

Le Prix du timbre

Timbre vert ou rouge, colissimo... Les prix des timbres vont augmenter au début de l'année 2018 (+ 5 % environ).

 

Les tarifs Colissimo, augmenteront quant à eux de 1,5 % au 1er janvier.

 

Pour les particuliers

Tarif 2017

(0-20g)

Tarif au 1er janvier 2018 (0-20g)

Lettre prioritaire

0,85 €

0,95 €

Lettre verte

0,73 €

0,80 €

Ecopli

0,71 €

0,78 €

Lettre suivie

1,13 €

1,20 €

Lettre recommandée

3,95 €

4,05 €

 

 

Le permis de conduire

 

À partir du 1er janvier 2018, lors de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B, les candidats devront notamment répondre à une question portant sur les notions élémentaires de premiers secours. À ce titre, 1 point sera attribué au candidat si la réponse à cette question est correcte. 

 

 

Les vaccins obligatoires

 

Onze vaccins, contre trois, deviennent obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier. S'ajoutent coqueluche, rougeole-oreillons-rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque et méningocoque C. Ils seront indispensables en collectivité (crèche, école...). Dans les faits, 70% des enfants reçoivent déjà ces vaccins.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0